Sacrement des malades

sedn-img-malades1Signe de la tendresse de Dieu pour le malade
L’onction des malades n’est pas le sacrement des mourants : ceux-ci ont droit au « viatique  » (cf. ce qui en est dit au chapitre de l’Eucharistie), l’onction des malades est le sacrement adapté à tous ceux qui sont atteints d’une maladie grave, à tous ceux dont la santé commence à être sérieusement atteinte par la maladie ou la vieillesse. Il peut être reçu, par exemple, à la veille d’une opération chirurgicale importante et risquée.
La grâce première du sacrement est une grâce de réconfort, de paix et de courage. En faisant une onction d’huile sainte sur le front et les mains du malade, après lui avoir imposé les mains, le prêtre lui dit : « Par cette onction sainte, que le Seigneur, en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. »
Le sacrement accorde aussi le pardon des péchés si le malade n’a pas pu l’obtenir par le sacrement de la Pénitence ; le rétablissement de la santé, si cela convient au salut spirituel. Et si le sacrement est reçu au seuil de la mort, il prépare le cœur au passage à la vie éternelle.
Contact :
Saint-Félix02 40 74 19 50paroisse.saintseveques@orange.fr